À la découverte des merveilles naturelles du Brésil

Le Brésil, le pays du football, de la caipirinha, du candomblé et de la capoeira, regorge de patrimoines naturels à couper le souffle. Au cours de leur voyage, les ornithologues feront plein la vue dans le parc des oiseaux d’Iguaçu. Ce dernier est situé dans un espace de 17 ha de végétation native près du parc national d’Iguaçu. Il permet de découvrir 900 oiseaux de 180 espèces différentes dont des colibris, des chouettes, des aras et des perroquets. Il est organisé autour de 5 grandes volières reparties dans la nature. À titre d’information, le parc des oiseaux est ouvert tous les jours de 8 h 30 min à 17 h. Il faut compter environ 2 h pour en faire le tour.     

Le jardin botanique de Rio de Janeiro, un site à ne pas manquer

Le jardin botanique de Rio de Janeiro est un havre de paix à ne pas manquer lors d’un séjour Brésil. Il se situe au pied de la montagne Corcovado. Il a été fondé en 1808 par Jean VI du Portugal. Il a été créé pour l’acclimatation des espèces comme le poivre et le muscadier. Il comprend un institut de recherche et une bibliothèque spécialisée en botanique. En explorant cet espace vert, les amoureux de la nature auront l’occasion d’observer environ 6 500 espèces végétales. Ils y trouveront des plantes médicinales telles que l’aloé, l’Espinheira Santa et le gingembre. Par ailleurs, le site abrite plusieurs monuments artistiques et historiques que les globe-trotters pourront visiter pendant leur circuit.

L’Amazonie, une autre merveille brésilienne

Le Brésil est réputé pour l’Amazonie. Il s’agit de la plus grande réserve écologique du monde. Cette zone protégée est formée par une forêt tropicale de 4,1 millions de km² et le fleuve Amazone. Ses plages d’eaux douces font le bonheur des amateurs de sports aquatiques. Ces derniers peuvent, par exemple, y faire une balade en canoë. Par ailleurs, les lacs de l’Amazonie attisent la curiosité des amoureux des animaux. En effet, ils servent de refuge pour des oiseaux, des tortues et des alligators. Au cours de leur périple, les globe-trotters auront l’occasion de voir le fleuve Negro et celui du Solimões couler côte à côte sans se mélanger. Pour la nuit, ils peuvent dormir dans un lodge ou à bord d’un bateau.

Le Pantanal, un site phare des amoureux de découverte

Pour terminer un voyage écologique au Brésil, rien de mieux que le Pantanal. Ce dernier est le plus beau marais du monde. Il est situé à la frontière entre la Bolivie et le Paraguay. De décembre à mars, pendant la saison des pluies, il est rempli d’eau et reste inaccessible. En été, cette région devient l’un des meilleurs endroits pour observer la faune du Brésil. Les touristes y trouveront facilement des caïmans, des anacondas et des oiseaux typiques. En outre, pour visiter le Pantanal, ils auront le choix entre un circuit en bateau, à cheval et en 4×4. Pour un séjour de longue durée, ils peuvent également se loger dans les écolodges du territoire.