Avocat des affaires Nice : comprendre le droit des affaires !

Le droit des affaires englobe plusieurs domaines du droit : droit  bancaire, droit de la propriété intellectuelle et droit de la concurrence. Pour avoir des idées claires sur ce sujet, lisez cet article !

Le droit des affaires : qu’est-ce que c’est et quand faire appel à un avocat ?

Le droit des affaires est une branche du droit privé qui englobe plusieurs domaines : banque, artisanat, commerce… Autrement dit, il regroupe toutes les règles relatives à l’administration et à la vie des « affaires ». En quelque sorte, il constitue des lois et des règlements que toutes personnes indépendantes doivent respecter, y compris les travailleurs.

Le droit des affaires accélère les échanges entre deux parties ou deux personnes. En effet, il n’est plus question d’établir des contrats lorsque les règles de ce droit civil s’appliquent. De surcroit, si vous en prenez connaissance, vous connaitrez forcément les usages commerciaux, l’importance d’un crédit ou encore les exigences de transparence, donc vous vous prémunissez de cette manière des litiges.

Cela dit,  vous pouvez consulter un avocat des affaires Nice pour des raisons de prévention parce qu’il est le mieux placé pour vous donner des conseils juridiques sur le domaine qui vous intéresse. Par ailleurs, si vous avez un conflit avec votre banquier ou avec un vendeur, vous avez la possibilité de vous fier aux connaissances juridiques de cet auxiliaire de justice. Ce dernier peut vous aider à trouver une solution à l’amiable avec votre banque ou avec l’enseigne concernée tout en préservant vos intérêts. Il peut également vous accompagner dans le cas où vous souhaitez saisir le tribunal. Avant de lancer une poursuite judiciaire contre une personne ou un groupe, mieux vaut toujours s’informer auprès de lui au risque de perdre le procès.

Quelles sont les principales branches du droit des affaires ?

Le droit des sociétés fait partie des principales branches du droit des affaires. Il est constitué de règles qui régissent la création, le mode de fonctionnement et la dissolution entrepreneuriale.

En outre, cet ensemble de normes constitue le droit de la concurrence. Ce dernier définit les règles à suivre dans une relation entre les agents économiques et leurs rapports au marché. Il vise à faire respecter la concurrence et l’interdiction de pratiquer certaines choses jugées anticoncurrentielles. En France, il s’inspire largement du droit de la concurrence de l’Union européenne.

Il y a également une autre branche qui est le droit des procédures collectives. Celui-ci concerne les démarches de redressement ou de liquidation judiciaire. Il définit les règles auxquelles les créanciers et les entreprises en difficulté doivent se conformer.

Enfin, le droit des affaires inclut le droit bancaire. Il rassemble toutes les lois et les règlements applicables aux effets de commerce.

De nombreux domaines sont traités par un avocat droit des affaires Nice, incluant la bourse, l’assurance, la finance,  la propriété intellectuelle…

Vous pouvez consulter cet auxiliaire judiciaire avant la création d’une entreprise, histoire de prendre connaissance du droit des sociétés. Il peut vous aider à établir des contrats, à définir!