Choisir les carrelages pour sa salle de bains

Carreaux unis, imitations béton, imitations bois, imitations métaux… Le carrelage pour salle de bains se décline en divers motifs adaptés à tous les goûts. Mieux vaut ainsi se référer à des critères bien définis pour être certain de faire le bon choix.

Niveau de résistance et formats

Des critères bien définis entrent en jeu lors du choix du carrelage de salle de bains. Parmi eux figure le niveau de résistance, puisque le sanitaire est soumis à des contraintes différentes de celles de la cuisine, des pièces à vivre ou même d’une zone de grand trafic. Le choix de carrelage mural ou carrelage de sol se fait alors suivant une démarche bien définie.

Dans les pièces de petite surface comme le sanitaire, un carrelage de petites dimensions est de mise. Cette option permet d’allier l’aspect pratique du revêtement mural ou revêtement de sol à un rendu esthétique optimal. De plus, la pose de carreaux de grandes dimensions risque de donner lieu à une phase interminable de découpes à réaliser. Ainsi, un carrelage de dimensions 30 x 30 cm ou 45 x 45 cm est déjà grand est par exemple adapté à une sanitaire traditionnel de 5 à 10 m². Pour le sol, les formats 30 x 30 cm ou 45 x 45 cm sont les meilleures options. Pour les murs, une faïence 15 x 15 cm ou 20 x 20 cm avec des couleurs unies (blanc, jaune, vert, bleu…) est très recommandée. Dans un sanitaire plus spacieux, on pourra se permettre un carrelage mural de format 20 x 50 cm.

Choix de carrelage selon le niveau de résistance

Pour la salle de bain, le choix du carrelage se fait en référence à ses propriétés chimiques. Il faut surtout un revêtement capable de résister aux agressions liées à des produits chimiques (acides et bases). En effet, le sol et les murs d’un sanitaire côtoient régulièrement des agents chimiques et des produits détergents lors du nettoyage et de la désinfection. On note aussi des produits responsables de diverses taches comme les cosmétiques et les parfums.

La résistance aux chocs est aussi un critère de choix quand il s’agit de carrelage pour sanitaire. Ainsi, la faïence correspond surtout aux murs et non aux sols. Si elle risque de se casser à la première chute d’objet, sa déclinaison en divers coloris et styles constitue son principal point fort. A noter cependant que les carreaux destinés aux sols peuvent être adaptés aux murs.