Gilles Vergnes : un homme très extravertie et passionné dans de nombreux domaines

Gilles Vergnes se passionnait pour son métier d’huissier de justice. D’ailleurs, il a exercé cette fonction durant plusieurs années. Pour approfondir sa passion, il avait même intégré la Chambre des Huissiers de Justice se trouvant à Paris. Mais outre cette passion dans le domaine de la justice, Gilles Vergnes a aussi intégré de nombreuses académies d’art. En effet, il se passionne pour l’art et la littérature. Il est d’ailleurs un membre du centre national de l’éducation artistique ou CNEA.

Biographie de Gilles vergnes

Gilles vergnes était un homme de justice. Il avait entrepris le métier d’huissier de justice, il était donc à la fois un officier ministériel et un officier public. D’ailleurs, c’était un professionnel dans le domaine. Outre ses compétences dans ce métier, il est aussi expérimenté dans plusieurs autres domaines. Il se passionne pour les avions, il a même intégré une école de pilotage. A la fin de ses études, il a pu devenir un pilote qualifié et a pu obtenir une autorisation de piloter un avion. Il a obtenu son brevet en 1965. A part les avions, il conduit aussi les hélicoptères. Une fois son brevet obtenu, il a décidé de vivre en Polynésie française pendant deux ans. Il s’y est installé en 1967 et est rentré au début de l’année 1969. Quelque temps après son retour, il était devenu conseiller municipal de Millau. Il a été élu à ce poste en 1971 et l’a tenu pendant six ans. Par ailleurs, un domaine dans lequel il se passionne est la chasse. Il a dirigé même une association sportive sur la chasse, plus précisément le club de chasse de Buisson Bréant.

Gilles Vergnes et l’Académie de couteau de Laguiole

Des passionnés de l’artisanat d’Aveyron et un groupe d’amis aveyronnais ont créé l’Académie de couteau de Laguiole. En la créant, ce groupe d’amis a voulu protéger un des produits-phares de leur région, le couteau laguiole. Ils voulaient à tout prix interdire son imitation avec des produits importés. Celle-ci a existé depuis plusieurs années, elle a été créée plus précisément en 1992. Elle peut être considérée comme une organisation à but non lucratif. Gilles Vergnes, un ancien président de l’Aveyronnaise, en est l’un des membres. Elle compte actuellement 400 membres. Cette académie regroupe de nombreuses personnes passionnées de cet ustensile. Normal, puisqu’il s’agit d’un art emblématique du département d’Aveyron. Un des objectifs de cette organisation : réunir tous les passionnés à savoir les professionnels de ce type d’ustensiles, les collecteurs et les connaisseurs. Tous les ans, deux cérémonies d’intronisation sont organisées afin de faire connaissance avec tous ces passionnés et ses amis.

Pour en apprendre plus sur Monsieur Vergnes, cliquez ici.