La cigarette électronique qu’il vous faut, selon votre profil de fumeur

En l’espace de trois ans, la cigarette électronique a connu une évolution technologique considérable. Presque tous les formats tubes ont été remplacés par les formats box et on a souvent l’embarras du choix vu qu’il y en existe plusieurs modèles. Les formats box sont très pratiques pour les personnes qui cherchent un objet plus petit. D’ailleurs, ce format est plus autonome, car la capacité de sa batterie peut durer deux à trois fois plus que celle d’un type eGo. De plus, le fumeur n’aura plus besoin de deux batteries et la batterie des formats box se rechargent plus rapidement et en USB. Par ailleurs, l’atomiseur est aussi très pratique pour un vapeur débutant. Il est disponible en plusieurs tailles et quand le vapeur débutant aurait une bonne maîtrise de son utilisation, il peut passer par un atomiseur plus gros. Désormais, on peut se passer des vaporisateurs en forme de cigarette, car les formats box ou tube à wattage variable peuvent fournir une vape plus confortable et réglable.

Qu’en est-il du dosage en nicotine ?

Pour bien utiliser une cigarette électronique, des dosages sont généralement proposés, mais ce ne sont que des indices. Il est important de choisir un liquide avec la plus forte dose de nicotine que l’on peut supporter, car un petit fumeur de 5-6 cigarettes par jour pourrait avoir besoin d’un fort dosage en nicotine dans son liquide. A vrai dire, il se pourrait qu’un liquide dosé à 18mg/ml ne serait pas suffisant pour un fumeur qui fume jusqu’à un paquet de cigarettes par jour. On peut toujours mettre un patch de nicotine en plus, car il n’y a pas de risque de surdosage vu que c’est la vape qui apportera le complément nécessaire en cas de besoin. Normalement, le fumeur doit savoir exactement doser sa nicotine. Cliquez ICI si vous avez besoin de plus de détails.

Arrêter le tabac avec le vaporisateur

Avant l’achat des e-liquides, il est fortement recommandé de les tester, car il est important que son saveur soit plaisante pour le fumeur. Cela lui permettra de ne pas se lasser d’aussi tôt et il peut même choisir deux saveurs différentes pour garder un plaisir intact. D’un autre côté, il ne faut pas avoir peur de la nicotine si on veut arrêter le tabac par l’utilisation d’une cigarette électronique. Effectivement, c’est plutôt l’inhalation de la fumée qui est dangereuse, pas celle de la nicotine. Enfin, il faut prendre en compte les proportions de glycérine végétale et propylène glycol dans les liquides. Pour certaines personnes, un liquide plus fortement dosé en VG est plus pratique vu qu’elle adoucie l’irritation causée par le PG.