La mode du vélo s’attaque aux artisans

Le vélo a envahi nos centres-villes depuis plusieurs années maintenant. C’est une alternative à la voiture très appréciée par les français. En effet, en plus de ne dégager aucune émission polluante et d’être un moyen de transport à moindre coût, la vélo permet de se déplacer parfois beaucoup plus rapidement qu’en voiture sur des petits trajets. Adieu les bouchons qui sont de plus importants aux heures de pointe. C’est d’ailleurs dramatique quand on sait qu’une grande majorité des trajets de moins de 1 kilomètre en ville sont encore effectués en voiture. Après les particuliers, c’est au tour des professionnels de se mettre au vélo. Même si parfois, leur activité ne semble pas s’y prêter.

 

Des plombiers à vélo

 

Appelé pour une fuite en urgence ? Certains plombiers se déplacement maintenant à vélo. Leurs outils sont transportés dans des remorques incorporées aux vélos. Évidemment, pour soulager les cyclistes, une assistance électrique est installée.

 

Ce moyen de transports offre de nombreux avantages, notamment celui de se déplacer rapidement, à moindre frais mais aussi de trouver une place rapidement en bas des logements. Quoi de plus ennuyant pour un plombier que de tourner en rond dans un quartier car il ne trouve pas de place ?

 

C’est en tout cas très intéressant quand on sait qu’un plombier agit souvent dans l’urgence et doit se déplacer sur tous types d’interventions (en savoir plus).

 

Déménager en vélo

 

C’est plutôt surprenant qu’un secteur d’activité comme celui-ci ait décidé d’utiliser le vélo comme moyen de transport. S’il y a bien un domaine qui semble nécessiter des voitures voire même des camions, c’est bien celui du déménagement.

 

C’est une entreprise canadienne qui est à l’origine de ce type de déménagement. Leurs remorques sont capables de supporter jusqu’à 300 kilos et grâce à une assistance électrique, les déménageurs avancent facilement sans pour autant dégager des émissions de CO2. Dans cette même optique écologique, les cartons fournis par l’entreprise sont tous recyclés.

 

Des bus scolaires transformés en vélo  

 

Même les enfants s’y mettent ! L’initiative vient cette fois des Pays-Bas. Ce vélo-bus est un fait un quatricyle. Il peut rouler jusqu’à 15 km/h et possède plusieurs vitesses. Une marche arrière ainsi qu’une assistance électrique ont été installées pour aider le conducteur. Les enfants quant à eux possèdent leurs propres pédales bien qu’elles ne soient reliées à aucune roue. Ils sont équipés d’un gilet fluo et d’un casque pour assurer leur sécurité.

 

Le vélo a envahi nos centres-villes depuis plusieurs années maintenant. C’est une alternative à la voiture très appréciée par les français. En effet, en plus de ne dégager aucune émission polluante et d’être un moyen de transport à moindre coût, la vélo permet de se déplacer parfois beaucoup plus rapidement qu’en voiture sur des petits trajets. Adieu les bouchons qui sont de plus importants aux heures de pointe. C’est d’ailleurs dramatique quand on sait qu’une grande majorité des trajets de moins de 1 kilomètre en ville sont encore effectués en voiture. Après les particuliers, c’est au tour des professionnels de se mettre au vélo. Même si parfois, leur activité ne semble pas s’y prêter.

 

Des plombiers à vélo

 

Appelé pour une fuite en urgence ? Certains plombiers se déplacement maintenant à vélo. Leurs outils sont transportés dans des remorques incorporées aux vélos. Évidemment, pour soulager les cyclistes, une assistance électrique est installée.

 

Ce moyen de transports offre de nombreux avantages, notamment celui de se déplacer rapidement, à moindre frais mais aussi de trouver une place rapidement en bas des logements. Quoi de plus ennuyant pour un plombier que de tourner en rond dans un quartier car il ne trouve pas de place ?

 

C’est en tout cas très intéressant quand on sait qu’un plombier agit souvent dans l’urgence et doit se déplacer sur tous types d’interventions (en savoir plus).