La passion de Virginie Meyniel pour les dauphins

Adepte de voyages, Virginie Meyniel manifeste également un intérêt particulier pour les animaux, notamment pour les dauphins. Ces mammifères marins à la fois fascinants et sympathiques séduisent tout particulièrement par leur sociabilité. Profiter de leur compagnie lors d’une balade en mer s’avère être une expérience à vivre absolument pour observer de plus près les dauphins (voir le profil de Virginie).

Virginie Meyniel : une première rencontre à Bali

Lors de ses nombreux voyages aux quatre coins de la planète, c’est à Bali que Virginie Meyniel (cliquez là) voit naître sa passion pour les dauphins. En quête de dépaysement et cherchant avant tout à se ressourcer, elle fait une rencontre insoupçonnée lorsqu’elle s’offre une virée en mer. Alors qu’elle s’attendait à observer les mammifères marins du haut d’un bateau et à admirer leurs élégants sauts périlleux de loin, c’est contre toute attente qu’elle eu l’occasion de nager à côté d’une dizaine de dauphins.

Si le sud de Bali abrite de nombreux sites d’observation de ses animaux dotés d’une intelligence indéniable, à l’est de l’île, notamment à Amed que les visiteurs ont l’opportunité de réaliser leur rêve en s’autorisant une baignade tout près de la plage en compagnie des dauphins. Cette rencontre exceptionnelle avec les cétacées a d’ailleurs été un des moments forts de son séjour, un tête-à-tête qui aura marqué pour toujours Virginie Meyniel.

Entre évasion et découverte

C’est avec le regard émerveillé que Virginie Meyniel a profité de ce moment unique. Si le seul fait d’admirer le spectacle des dauphins a fait naître en elle des émotions positives, nager en compagnie de ces nouveaux amis marins fut une expérience à part. C’était tout simplement un moment d’évasion et de découverte unique, des instants magiques lui ayant permis de profiter d’un moment hors du temps avec ces animaux joueurs. Alors que les mammifères symbolisent la joie, la beauté ou encore la spontanéité, ils ont d’abord permis à Virginie Meyniel de se reconnecter avec la nature.

Ils ont effectivement entraîné Meyniel dans un voyage intérieur auquel elle ne s’attendait vraiment pas. Il faut comprendre que les dauphins sont des animaux respirant la joie de vivre, une de leurs plus grandes qualités qui se veut tout simplement contagieuse. Cette expérience a complètement changé la perception que Virginie Meyniel avait de la vie, qui désormais consacre davantage plus de temps à ses passions, notamment pour le voyage, histoire de profiter pleinement de la vie.