Les critères de choix d’un snowboard

Il est évident qu’un novice ne choisira pas la même planche qu’un rider expérimenté. Outre le niveau, il faut aussi savoir qu’en termes de snowboard il y a différentes pratiques. Chaque style exige un snowboard qui lui est réservé. En outre pour bien choisir votre snowboard, rappelez-vous de prendre en compte votre niveau de pratique et l’usage du snowboard. Ces deux critères définiront la forme de la planche à choisir, sa taille et le type de fixation.

La forme de la planche

La forme de la planche, appelée dans le jargon des riders le shape, peut être directionnel ou twin-tip. Sachez la signification de ces termes pour faciliter la recherche de votre planche lorsque vous arriverez au snowbord shop.

Le shape directionnel

Un shape directionnel se caractérise par sa spatule plus large que le talon. Les inserts sont légèrement décalés vers l’arrière de la planche, c’est ce qu’on appelle un setback. Il favorise la stabilité, la tenue en courbe et l’accroche pendant les virages à grande vitesse. Le shape directionnel est donc un choix judicieux pour les free-riders et les amateurs de poudreuse.

Le twin-tip

Le terme twin-tip désigne une forme symétrique. Il n’y a aucune distinction entre l’avant et l’arrière et les inserts sont placés au centre de la planche. Cela vous permet de glisser dans les deux sens. Ce type de snowboard s’adresse plutôt aux adeptes de freestyle en snowpark.

La taille du snowboard

Tout snowboarder sait que la stabilité est importante comme dans tous les sports de glisse. Pour que vous soyez à l’aise, il vous faut une planche qui soit adaptée à votre physique et aussi au style que vous allez adopter (Freestyle, tout-terrain). Ainsi, votre taille et votre poids doivent être pris en compte lorsque vous choisirez votre planche. Sachez alors que vous pouvez facilement savoir si la taille d’une planche vous convient en un simple coup d’œil. Pour cela il vous suffit de tenir verticalement la planche devant vous. Si vous désirez faire du Freestyle, la planche doit arriver entre l’épaule et le menton. Pour un Free-rider, la planche doit arriver entre le menton et le nez.  

Les fixations du snowboard

En tant qu’éléments importants du snowboard, les fixations assurent que les mouvements du rider soient bien transmis à sa planche. Il existe trois types de fixations que vous pouvez choisir :

  • Les fixations plaques : utilisées uniquement pour les boots rigides.
  • Les fixations coques : pour les boots flexibles
  • Les fixations automatiques : pour les boots souples « step in ».