Qu’est-ce que le réméré immobilier ?

La définition la plus facile de la vente à réméré c’est la vente avec la faculté de rachat. En règle générale, lorsqu’un propriétaire souhaite avoir des capitaux sans pour autant vendre son bien immobilier, il peut faire appel à un investisseur qui vendra son bien, mais une fois qu’il pourra restituer la somme, il pourra reprendre son bien et payer à l’investisseur des frais de compensations.

La vente à réméré, pour qui ?

S’adressant particulièrement aux personnes surendettées qui ne peuvent procéder au payement de son crédit, la vente à réméré immobilier est effectuée pour plusieurs raisons :

–       Éviter d’être fiché FICP interdisant tout prêt

–       Situation d’interdit bancaire

–       Manque de revenus ou instabilité professionnelle

Dans la plupart des cas, cette situation touche ceux dont les revenus mensuels ne sont pas constants comme les artisans ou les commerçants.

Les étapes de la vente

Pour commencer votre vente à réméré immobilier, vous devrez d’abord vous faire assister par un notaire. En plus de vous représenter lors de votre démarche, ce dernier s’assurera également que vos intérêts soient respectés. De plus, le notaire pourra vous conseiller sur les autres solutions à envisager, car ce type de vente est surtout conseillé en dernier recours.

Par ailleurs, une fois que vous avez pris votre décision, vous devrez faire évaluer votre bien par un expert. Dans le cas où la valeur du bien est inférieure à 70 % du montant total des dettes, alors il faut envisager une autre alternative puisqu’en plus des créances à rembourser, vous devrez également payer des frais supplémentaires comme la rémunération du notaire, les indemnités de logement à payer à l’investisseur dans le cas où vous souhaitez résider dans votre logement, même après la vente.

Avantages et inconvénients de cette démarche

L’un des premiers avantages de la vente à réméré immobilier est que le propriétaire n’est pas obligé de quitter son domicile même si la vente est conclue. La procédure peut également être très discrète, ce qui signifie que vos voisins et proches ne sont pas obligés de la connaitre. De plus, c’est une alternative plus intéressante pour se sortir du surendettement que la saisie immobilière. Pour finir, le rachat s’étend dans un délai de 5 ans après la signature du contrat.

Même avec ces nombreux avantages, la vente à réméré présente de nombreux inconvénients également :

–       Coût élevé, plus de 10 % du prix du bien

–       Rien ne garantit la faculté de rachat

–       En cas de défaut de paiement d’indemnité de logement, le vendeur perd son droit au réméré, etc.